Du livre : Le Fils Du Mvett, «Et si c’est la Bible qui raconte Du Mvett».
Par: Justin Ondo Assoumou, « Fils Du Mvett » ou « Ngame Ekang », est un Afro-canadien, Théologien et homme d’affaires.
http://joamaconsulting.com/visite-de-prospection-2017/

PAGES 79-84 CHAP. 4 : VOYAGES EN SCANDINAVIE- SUEDE ET DANEMARK

DEUXIEME VOYAGE (SUEDE ET DANEMAK) :

Les bonnes choses ne s’abandonnant pas si tôt, Dieu m’avait permis de répéter la même expérience de voyager en Suède pour la seconde année consécutive, c’est dire en 1991. Cette fois, avant mon départ, je continuais bien d’observer le comportement et le caractère de ma petite-amie pendant nos fréquentations sur le campus en rendant aussi continuellement des visites à ses parents, amis et connaissances…

De là, une charmante jeune fille blonde, G., était tombée amoureuse du Fils du Mvett. Contre toute attente, une réelle amitié avait fini par naître entre nous donnant lieu à une aventure. Très engagée dans cette fréquentation, la fille et son frère m’abordèrent progressivement pour me demander de ne plus rentrer en Afrique. Cette fille était tombée si amoureuse qu’elle faisait de l’ombre sur ma fiancée rwandaise au point que je commençais effectivement à penser ne plus rentrer en Afrique….

Cette couleur de la peau, d’un mélange du noir et du blanc, faisait rêver plusieurs filles suédoises. Et le surnom qu’elle donnait aux enfants métisses était ‘café au lait’!..

J’étais aussi fier de voir que moi, ’un noir’, d’Engong, au sud, pouvais susciter autant de curiosité et d’admiration, en compagnie de mon ami ivoirien, de voir ‘l’homme blanc’ désirer toucher ma peau afin de sentir à quoi cela ressemble. Et c’était donc le Fils du Mvett qui en était le sujet d’admiration. Quoi de plus pathétique que ce soit un Ekang, un fils d’Afrique; pourtant un enfant maudit, rejeté et même oublié! Mais il y avait une chose que j’avais oubliée pendant ces moments d’euphorie : la promesse de fidélité faîte à Dieu et ma fiancée restée au Rwanda…

La date de mon visa arrivant à expiration, le frère et la fille ne voulaient plus que je retourne en Afrique. J’avais vraiment envie d’y rester définitivement mais le temps était devenu très court soit pour faire un mariage rapidement, soit pour prolonger mon visa. La solution avait donc été trouvée entre nous de rentrer d’abord en Afrique, au Rwanda, puis lorsque je reviendrai l’année suivante, c’est-à-dire en 1992, je resterai définitivement….

Mon cœur était donc partagé entre elle et ma fiancée. En réalité, je ne faisais aucun effort pour mettre la balance du côté de la rwandaise de Mudende, parce que je commençais à avoir envie de quitter l’Afrique….

ANNULATION MYSTERIEUSE DU PROGRAMME DE VOYAGE EN SCANDINAVIE

Après mon retour au Rwanda, j’étais contraint de dire la vérité à ma fiancée puisque Gunilla avait commencé à téléphoner sur le numéro fixe du campus. Il n’y avait pas de téléphone cellulaire à cette époque, et je ne voulais pas que quelqu’un d’autre lui en fasse écho. À ma grande surprise, ma fiancée, ma Josée, ne désapprouvait pas ce que j’avais fait. Je pensais qu’elle allait déchirer les photos où j’étais avec G…

Curieusement, c’était plutôt elle qui me disait de les garder parce qu’on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve! Je n’en croyais pas mes oreilles. Comment cette fille pouvait-elle répondre de cette manière alors que je m’attendais à ce qu’elle me quitte aussi et recommencer mon cycle de l’homme qui change les filles chaque semestre ?..

Peu de temps après que ma fiancée ait été informée et que G. multipliait les appels sur le campus, une information nous était parvenue venant de l’agence qui gérait ces voyages des jeunes africains vers la Suède et le Danemark, c’était le coup de grâce : le programme de ces voyages pour les étudiants africains dans ces pays scandinaves venait d’être définitivement fermé! Il était demandé à tous ceux qui planifiaient repartir pour l’été prochain, en 1992, d’annuler tous leurs plans et de voir avec l’agence Skandinaviska Bookforloget ce qu’il fallait faire pour ceux qui avaient laissé des biens personnels sur place, tel que moto, ustensiles, véhicules, …!

Ainsi se termina l’aventure de la Scandinavie. Dieu l’avait refusé. Malgré de nombreux appels de G., je ne répondais plus. Inutile de lui laisser encore un espoir parce que Dieu avait décidé que ce n’était pas elle. Au fils du temps, elle avait fini par se résigner bien que c’était douloureux pour elle…

Cette charmante fille suédoise pouvait donc continuer une vie de bénédiction dans son foyer, pendant que moi, le Fils du Mvett, je poursuivais aussi la mienne en toute quiétude avec ma dulciné et charmante épouse, ma Josée, la rwandaise !

(Lire +)

Commandez votre exemplaire à :

1/-AMAZON = Broché,  55,80 CDN$
https://www.amazon.ca/-/fr/Justin-Ondo-Assoumou/dp/6202296275/ref=sr_1_fkmr0_1?__mk_fr_CA=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=the+filds+mvett%27s&qid=1583000066&sr=8-1-fkmr0
ou à:

2/- MOREBOOKS= Price 38.90 €
https://www.morebooks.de/store/gb/book/le-fils-du-mvett/isbn/978-620-2-29627-4