Du livre : Le Fils Du Mvett, «Et si c’est la Bible qui raconte Du Mvett».
Par: Justin Ondo Assoumou, « Fils Du Mvett » ou « Ngame Ekang », est un Afro-canadien, Théologien et homme d’affaires.

NB: JC = Vénérable Jean-Christophe Owono Nguema, 6ème Vice Président du Sénat du Gabon

Page 128-129 – Chap. 4 : LA REALISATION DE LA VISION DE TSIRA NDONG-INVITATION ET MARIAGE
http://joamaconsulting.com/visite-de-prospection-2017/

À partir de ce chapitre, consacré aux relations privées et échanges avec mon oncle-père, Tsira, intellectuel gabonais et Maître du Mvett, une nouvelle étape de ma vie était ouverte. Dieu m’avait permis d’avoir eu ce privilège tant convoité dans la famille et au-delà. Par exemple de vivre avec mon épouse pendant trois semaines consécutives sous l’ombre de cet homme complexe et pourtant très simple en apparence.

Cette invitation me fut rapportée par Theau, son premier garçon, le Mardi 11 Octobre 1994. Selon lui,  ‘Le King’, ce surnom que les enfants avaient donné à Tsira, m’invitait à me rendre à Oyem en compagnie de Marie Jo dans le courant de la semaine et qu’il était déjà en train d’envoyer le billet d’avion de Marie Jo. Quand à mon billet d’avion, mes frères devraient m’aider à m’en procurer, avait-il conclu. Cette nouvelle fut un peu surprenante pour moi parce qu’il n’était pas coutume qu’il invite un couple chez lui de cette manière. Mais les questions qui furent les plus importantes pour moi étaient celles-ci : Pourquoi Tsira nous invite-t-ils spécialement? Et pourquoi immédiatement cette semaine ?

La réponse ne s’était pas fait attendre. En effet, Tsira avait déjà planifié, annoncé et publié selon les dispositions légales, que son fils, moi, allait se marier officiellement la semaine qui suivait. Afin que s’il y ait opposition, l’on se fasse connaitre auprès des services de l’hôtel de ville d’Oyem.

Connaissant très peu les mystères cachés de cet homme particulier, j’avais relayé l’information auprès de mes frangins de sorte à prêter l’oreille vers Oyem où je devais me diriger. Puis c’était J.C. qui s’était porté garant de mon billet d’avion, tandis que celui de ma fiancée, Marie Jo, envoyé par Tsira lui-même, avait déjà été remis à la concernée. Ayant appris que nous nous déplacions pour faire l’état civil, une dame que l’on appelle couramment, Maman M., la mère de mon fils spirituel bâptisé après ma conversion, T.Z.E., nous avait offert deux bagues de mariage en argent. Puis le samedi, 15 Octobre 1994, le Boeing 737 de la compagnie Air Gabon, nous avait transportés de Libreville à Oyem, ma ville natale.

A la descente d’avion, nous avions été accueillis par Tsira. Cette implication personnelle annonçait déjà le caractère exceptionnel qu’il accordait à ce qu’il avait librement décidé de faire sur le couple du fils bien aimé de son défunt frère. Après les embrassades habituelles, Tsira était fier de revoir ma fiancée en pleine forme.
(Lire +)

Commandez votre exemplaire à :

1/-AMAZON = Broché,  55,80 CDN$
https://www.amazon.ca/-/fr/Justin-Ondo-Assoumou/dp/6202296275/ref=sr_1_fkmr0_1?__mk_fr_CA=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=the+filds+mvett%27s&qid=1583000066&sr=8-1-fkmr0
ou à:

2/- MOREBOOKS= Price 38.90 €
https://www.morebooks.de/store/gb/book/le-fils-du-mvett/isbn/978-620-2-29627-4

3/- VERSION ELECTRONIQUE
$CAN 10 (Environ 6.60 EURO OU 4.340 FRS CFA), seulement !
https://www.paypal.com/webapps/hermes?token=1YL465180X6967719&useraction=commit&mfid=1587667678084_ddbe2f06704fd